BEVERIDGE (W. H.)

BEVERIDGE (W. H.)
BEVERIDGE (W. H.)

BEVERIDGE WILLIAM HENRY (1879-1963)

Après des études à Oxford, Beveridge est nommé, à vingt-quatre ans, sous-directeur d’un foyer londonien à but philanthropique; bientôt il dirige les services officiels de chômage et de placement. Ces activités l’amènent à se pencher sur le problème de l’emploi. Nommé directeur de la London School of Economics and Political Science en 1919, puis élu master de University College à Oxford en 1939, il fait figure de spécialiste du chômage. Durant la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement britannique lui confie la direction d’un comité interministériel chargé de préparer un rapport sur les systèmes d’assurance sociale. Présenté sous le titre Social Insurance and Allied Services et rendu public le 1er décembre 1942, sous un gouvernement conservateur, le «rapport Beveridge» est vendu à 70 000 exemplaires le jour même de sa parution.

Influencé par la pensée de Keynes et prolongeant certains aspects de celle-ci, Beveridge part d’une idée-force très simple: vu le stade de richesse globale qu’a atteint le pays, l’indigence de certains citoyens est un scandale qui doit être éliminé et qui peut l’être par un effort systématique de la nation. Dans Full Employment in a Free Society (1944, Du travail pour tous dans une société libre ), ouvrage qui, deux ans après la parution du rapport, présente les solutions proposées dans celui-ci de façon plus approfondie et les situe dans une perspective keynésienne, il écrit: «À l’avenir, l’État aura la charge d’une nouvelle fonction publique. Il doit assurer un décaissement total suffisant pour protéger ses citoyens contre un chômage massif aussi énergiquement qu’il lui appartient de les défendre [...] contre le vol et la violence.» Ainsi apparaît l’idée d’un droit de chacun à la sécurité sociale, à la garantie d’un revenu minimum et à l’emploi. De manière précise, le rapport décrit les mesures à prendre pour assurer à tous une protection effective contre certaines infortunes, telles la perte de l’emploi, la maladie, l’ignorance. En particulier, pour subvenir aux besoins créés par cette nouvelle politique économique et sociale, il préconise le recours à l’emprunt public, «car l’État n’est pas un particulier. Le particulier s’appauvrit en s’endettant. Mais une dette publique ne fait que transférer les revenus des uns [contribuables] à d’autres [prêteurs de l’État]; elle ne réduit pas et ne peut pas réduire la richesse de la communauté». Une telle conception équivaut au rejet des principes budgétaires traditionnels (règle de l’équilibre entre les dépenses engagées par l’État et les recettes obtenues, contrôle et compression des dépenses publiques). Appliquant l’idée développée par Keynes dans la Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie , Beveridge considère que c’est le plein-emploi qui fait la prospérité — et non l’inverse — et qu’en conséquence le gouvernement doit fonder sa politique budgétaire sur «le potentiel humain disponible, et non pas sur l’argent». Bien que combattues par les milieux les plus conservateurs, les grandes lignes du rapport sont approuvées par Winston Churchill, alors chef du Cabinet. Depuis lors, le rapport Beveridge a inspiré l’action du gouvernement britannique, notamment sa politique de Welfare State fondée sur la mise en œuvre d’une authentique solidarité nationale; il a également influé sur nombres d’autres gouvernements, en particulier en matière de sécurité sociale.

Membre du Parti libéral, Beveridge est élu député en 1944, puis élevé à la pairie. Outre le rapport auquel le public a donné son nom et le développement qu’il en propose dans Full Employement in a Free Society , sir William Beveridge a laissé différents écrits dans lesquels, renversant certaines idées traditionnellement admises, il concilie l’économique et le social et présente la dépense sociale comme facteur déterminant de la reprise de l’activité économique. Citons: L’Assurance pour tous (Insurance For All , 1924); La Planification sous le socialisme (Planification under Socialism , 1936); Les Piliers de la sécurité (Pillars of Security , 1943); Le Prix de la paix (Price of Peace , 1945); L’Action volontaire (Voluntary Action , 1948); Défense de l’instruction gratuite (Defence of Free Learning , 1959).

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Beveridge — can refer to:People* Albert Beveridge (1862 – 1927), historian and United States Senator * Annette Susannah Akroyd Beveridge(1842 1929), orientalist and reformer * Bill Beveridge (1909 1995), Professional Hockey Goaltender * Crawford W. Beveridge …   Wikipedia

  • Beveridge — ist der Name folgender Personen: als Familienname Albert J. Beveridge (1862–1927), US amerikanischer Politiker John Lourie Beveridge (1824–1910), US amerikanischer Politiker William Beveridge (Theologe) (1637–1708), Theologe William Henry… …   Deutsch Wikipedia

  • Beveridge — (lord William Henry) (1879 1963) économiste britannique, député libéral. Le plan Beveridge (1942) a révolutionné la sécurité sociale en Grande Bretagne …   Encyclopédie Universelle

  • Beveridge — (spr. Biwweridsch, Beveregius), Will., geb. 1638 in Barrow; wurde, nachdem er mehrere Stellen bekleidet hatte, Prediger an der Peterskirche in London, 1684 Cabinetsprediger Wilhelms III., 1704 Bischof von Asaph u. st. 1708. Er schr.: De linguarum …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Beveridge — Beveridge, William Henry …   Enciclopedia Universal

  • Beveridge — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. William Beveridge (1879 1963) était un économiste anglais, dont les rapports en 1942 sur la sécurité sociale et en 1944 sur le plein emploi servirent de… …   Wikipédia en Français

  • Beveridge — Recorded in several spellings as shown below, this is a medieval Anglo Scottish surname. Introduced into the British Isles after the famous Norman Conquest of 1066, it has at least two possible origins. The first is from French word beivre ,… …   Surnames reference

  • Beveridge — noun British economist (born in India) whose report on social insurance provided the basis for most of the social legislation on which the welfare state in the United Kingdom is based (1879 1963) • Syn: ↑William Henry Beveridge, ↑First Baron… …   Useful english dictionary

  • Beveridge — I. biographical name Albert Jeremiah 1862 1927 American politician & historian II. biographical name William Henry 1879 1963 1st Baron Beveridge of Tuggal English economist …   New Collegiate Dictionary

  • Beveridge — William Henry, 1879–1963, englischer Sozialpolitiker, der in Großbritannien nach dem Zweiten Weltkrieg den modernen ⇡ Wohlfahrtsstaat geschaffen hat. B. studierte in Oxford, war von 1919 bis 1937 Direktor der London School of Economics, danach… …   Lexikon der Economics


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»